Secrétariat
Urgences
04 78 17 31 71
04 72 82 67 99

La vésicule biliaire

Symptomes

La pathologie lithiasique représente l'essentiel de la chirurgie de la vésicule biliaire.

La formation de calcul dans l'arbre biliaire est fréquente. Elle correspond dans 80 % des cas à la précipitation de cristaux de cholestérol et dans 20 % des cas, à des calculs formés par la bilirubine.

L'obstruction des voies biliaires par ces calculs est responsable des différents aspects de la pathologie lithiasique biliaire. Ces calculs se forment à l'intérieur de la vésicule biliaire qui est un réservoir où la bile stagne entre chaque prise alimentaire.

Lors des contractions de la vésicule biliaire, ces calculs sont chassés dans la voie biliaire principale par l'intermédiaire d'un canal fin : le canal cystique, et ils peuvent être bloqués. La mise en tension de la vésicule biliaire en amont d'un obstacle est responsable de la colique hépatique.

Celle ci se caractérise par des douleurs de l'hypochondre droit à irradiations postérieures ou dorsales évoluant par crises qui cèdent aux anti-spasmodiques. Elle peut être accompagnée de vomissements, de température, de subictère.

Des équivalents mineurs de la colique hépatique existent : fond douloureux, dyspepsie biliaire, douleurs de l'hypochondre droit.

Diagnostic

Le diagnostic est confirmé par l'échographie abdominale mettant en évidence la présence de calculs à l'intérieur de la vésicule.

Le radiologue doit éliminer des facteurs de gravité à savoir : augmentation de calibre de la voie biliaire principale avec présence de calculs et altération de la paroi vésiculaire.

Il faut à ce stade, proposer une cholécystectomie.

Traitement

La première cholécystectomie par voie cœlioscopique dans le monde a été pratiquée en 1987 par le Dr Philippe Brouet, à Lyon. L'intervention se déroule sous anesthésie générale.

La chirurgie de la vésicule biliaire se fait par voie cœlioscopique. Elle présente de nombreux avantages et permet désormais de réaliser ce geste en ambulatoire (hospitalisation tôt le matin, intervention dans la matinée, surveillance dans l'après midi et sortie en fin d'après midi).

En effet, les douleurs post-opératoires sont très nettement diminuées et il n'y a pas de paralysie intestinale post-opératoire.

Dans de rares cas (infections loco-régionales importantes, difficultés techniques), la chirurgie de la vésicule biliaire peut se faire par laparotomie. Une hospitalisation de 1 à 3 jours est alors nécessaire.