Secrétariat
Urgences
04 78 17 31 71
04 72 82 67 99

Les hémorroides

Qu'est ce que c'est ?

Ce sont des veines, présentent chez tous les individus.

Elles ont 2 localisations :
- externes : au niveau de la marge anale, sous la peau de l’anus
- internes : à l’intérieur du canal anal, sous la muqueuse de l’anus

Ces veines sont normalement « plates », on ne les remarque pas.

Plusieurs facteurs favorisants peuvent entrainer des complications sur ces hémorroïdes : certaines habitudes alimentaires (épices), une constipation persistante, la grossesse et l’accouchement…

On parle de maladie hémorroïdaire lorsque ces veines deviennent gênantes, c’est-à-dire donnent des symptômes tels que :
- des douleurs : qui peuvent être permanentes, lancinantes ou par crises violentes
- des saignements : d’importance variable
- une extériorisation des hémorroïdes internes (prolapsus) que l’on peut réduire ou non.

Que faire ?

Le traitement médical associe :

- une modification des habitudes alimentaires et de vie (règles hygiéno-diététiques), en particulier lutter contre la constipation (boisson abondante, alimentation riche en fibre…)

- des médicaments par voie orale (antidouleur, anti-inflammatoire, veinotonique, laxatif)

- des médicaments locaux (à appliquer au niveau de l’anus en suppositoire ou en crème pour diminuer l’inflammation et la douleur)

Le traitement instrumental (endoscopique) par le gastro-entérologue

Le traitement chirurgical est envisagé en cas d’échec des traitements précédents ou en cas de maladie d’emblée importante.

En chirurgie, on dispose globalement de 3 techniques :

- l’exérèse des hémorroïdes (hémorroïdectomie)

- la « suspension » des hémorroïdes (hémorroïdopexie)

- la ligature des artères qui alimentent les hémorroïdes sous contrôle échographique

Chacune de ces solutions constitue une véritable intervention chirurgicale nécessitant une hospitalisation et une anesthésie le plus souvent générale (parfois locorégionale rachis-anesthésie où on anesthésie que la partie basse du corps).

Le choix de la technique se fait avec votre chirurgien en fonction de vos symptômes, des avantages et inconvénients de chaque technique par rapport à votre cas précis.

Source du document :Docteurs Pierre Caillon, Eric Olagne et Anne-Laure Proust