Secrétariat
Urgences
04 78 17 31 71
04 72 82 67 99

Votre séjour en ambulatoire

Votre préparation avant l'intervention

La veille et le matin (à la Clinique) de votre intervention, vous devez prendre une douche avec un savon antiseptique que nous vous remettrons. Le shampooing au savon antiseptique étant obligatoire, il n’est donc pas nécessaire de vous rendre chez le coiffeur juste avant votre entrée à la clinique.

Lors de votre intervention, vous ne devez porter aucun maquillage, vernis à ongles, faux ongles, bijoux (ni piercing). Il vous sera demandé d’ôter vos prothèses dentaires et/ou auditives ainsi que vos lentilles de contact avant de vous rendre au bloc opératoire.

Vous être à jeun depuis la veille minuit : ne rien boire, ni manger, ni fumer, ni mastiquer de chewing-gum, ni sucer de bonbons.

Un brancardier vous conduira au bloc opératoire 1 à 2 heures avant votre intervention, pour que votre anesthésie puisse être réalisée.

Votre confort

La Clinique propose des chambres seules et doubles. Dans la mesure du possible, nous vous installons dans la chambre de votre choix.

La Clinique peut vous proposer dans la mesure de ses possibilités, un lit accompagnant dans votre chambre si vous souhaitez être accompagné par un proche. Pour un enfant mineur hospitalisé, cette formule est réservée exclusivement à la mère ou au père souhaitant rester avec leur enfant. Cette option est possible uniquement en chambre seule avec un supplément et elle est limitée à un seul accompagnant.

Chaque lit est équipé d’une télévision (Accès aux chaînes TNT et Canal+) moyennant un forfait journalier. Les chambres sont équipées du WIFI si vous le désirez. Des écouteurs individuels sont mis à votre disposition en chambre double afin de ne pas être gêné ou de gêner votre voisin.

Par obligation de sécurité, nous vous demandons de ne pas apporter d’objets de valeur, la clinique décline toute responsabilité en cas de disparition ou de détérioration (loi du 06/07/1992). Néanmoins, un coffre à code personnalisé est à votre disposition dans votre placard de chambre.

Source du document :Docteurs Pierre Caillon, Eric Olagne et Anne-Laure Proust